L'OBSERVATOIRE DE L'EXPATRIATION

L'expatriation vue par Célia Dorlhac

La Banque Transatlantique donne la parole à des experts qui décryptent la réalité des Français expatriés dans une série de témoignages.

Célia Dorlhac, directrice International Mobility et Talent Management Clubs du Cercle Magellan, nous parle des tendances qui se dessinent depuis un an en matière de mobilité internationale et de politique d'expatriation au sein des entreprises.

logo Cercle Magellan

Le Cercle Magellan est un réseau de plus de 1 500 professionnels des ressources humaines internationales réunis dans 3 clubs spécialisés :

La Banque Transatlantique est un prestataire labellisé Magellan dans les champs :

Pour aller plus loin

L'Observatoire de l'expatriation Banque Transatlantique

L'actualité de L'Observatoire sur les réseaux sociaux #ObservatoireExpatriation

Transcription de la vidéo

Télétravail à l'international : 2 grandes tendances

La crise du Covid a totalement bouleversé les mobilités à l'international et a fait émerger de nouvelles formes d'expatriation.
Alors, au sein du Club Mobilité Internationale du Cercle Magellan, nous avons beaucoup travaillé sur les cas de télétravail à l'international.
Nous avons identifié deux grandes tendances. Le télétravail à l'international en tant que tel, le salarié travaille depuis l'étranger pour le compte de son entreprise située dans un autre pays. Et les cas où salarié ne bouge pas, virtual assignments : il reste dans son pays, il travaille pour le compte d'un pays étranger. Donc le Covid a accéléré et permis le recours au télétravail domestique et à l'international.

Le télétravail, une tendance de fond ?

Désormais, cette flexibilité est devenue un atout clé pour attirer et fidéliser les talents. Donc, oui, on peut dire que c'est une tendance de fond.
Dans ce contexte, on peut se demander ce que va devenir l'expatriation. Va-t-elle disparaître ? L'expatriation dite classique, long terme, full package, va plutôt être proposée à des postes de senior leaders, à des postes exécutifs, postes clés ou postes critiques de l'entreprise.

Comment les entreprises vont adapter leurs politiques d'expatriation ?

Dans ce contexte de bouleversement de la mobilité internationale, on peut se demander comment les entreprises vont adapter leurs politiques d'expatriation. Nous avons récemment mené une enquête auprès des adhérents du Cercle Magellan, en collaboration avec notre partenaire AIRINC.
Et dans le cadre de cette enquête, les entreprises envisagent pour 2022 une baisse de 30 % des business travels et des expatriations dites classiques, long terme, full package. Elles prévoient une augmentation de 30 % du commuting, du virtual assignment, du short term.
Donc le futur de la mobilité internationale apparaît comme un futur plus flexible, avec des mobilités plus courtes.