Vous vous apprêtez à réaliser un investissement immobilier ?
Du choix de votre bien à son financement, en passant par la définition de la forme juridique de votre future opération, vous devez impérativement prendre en considération un certain nombre de paramètres.

Quels sont vos objectifs ?

Avant d'investir, il est indispensable de définir vos objectifs et votre cahier des charges. Souhaitez-vous acquérir votre résidence principale, un appartement pour loger votre enfant étudiant ou encore une maison secondaire pour vos vacances ?

Recherchez-vous à diversifier vos actifs, à préparer votre retraite ou à rénover un bien dans une optique de revente avec plus-value ?

Évaluez les frais annexes

Bénéficier d'un avantage fiscal peut être un plus non négligeable mais cela ne doit pas vous faire occulter d'autres paramètres importants lors de la réalisation de votre projet immobilier. Le montant de votre futur impôt foncier est à considérer au même titre que les frais annexes à l'acquisition puis à la gestion (droits d'enregistrement, travaux de rénovation, frais de copropriété, etc.).

Prévoyez aussi le coût des assurances que vous aurez à souscrire pour votre bien.

Sous quelle forme juridique investir et dans quel cadre fiscal ?

De nombreux dispositifs et régimes fiscaux sont ouverts aux investisseurs soucieux d'optimiser leur achat.

Votre banquier est le mieux placé pour vous aider à déterminer le cadre fiscal qui correspond le mieux à votre projet (location meublée non professionnelle, fiscalité à l'impôt sur les revenus ou sur les sociétés, dispositifs Pinel, Duflot ou Denormandie, etc.).

Il est par ailleurs tout désigné pour vous conseiller sur la forme juridique la plus adaptée à votre profil (SCI, achat en indivision ou en nue-propriété, etc.).

Calculez votre capacité d'emprunt et votre effort d'épargne

Un banquier de confiance est également primordial pour calculer au plus juste le budget de votre investissement, votre capacité d'emprunt et surtout l'effort d'épargne mensuel à réaliser.

Il est aussi le plus à même de mesurer votre niveau d'endettement maximum et de vous faire bénéficier d'un effet de levier via un crédit.

Dans le cadre d'un investissement locatif, il peut être d'une aide précieuse pour calculer la rentabilité locative de votre futur bien et assurer la réussite de votre projet immobilier.