La Banque Transatlantique donne la parole régulièrement à des philanthropes engagés.

Aujourd'hui, Hervé Odermatt, un des plus grands marchands d'art français, nous présente son action philanthropique aux côtés d'Asmae, l'association de sœur Emmanuelle, et la genèse des « Maisons de Claire et Jeanne », dédiées aux jeunes de Madagascar.

Fidèle grand donateur d'Asmae, l'association de Sœur Emmanuelle, pourriez-vous nous raconter le contexte de votre rencontre ?

Il y a une dizaine d'années, j'ai souhaité créer une fondation pour honorer la mémoire de ma mère. Je venais de lire le livre de sœur Emmanuelle qui était une grande source d'inspiration et ayant déjà un certain âge j'ai contacté l'association qu'elle avait fondée, Asmae, pour voir dans quelle mesure nous pourrions œuvrer ensemble.

Le président de l'association m'a emmené visiter certains de leurs programmes à Madagascar menés en partenariat avec une ONG locale qui aide les jeunes à sortir de la grande pauvreté et de l'exploitation sexuelle.

C'est ainsi que s'est développé votre projet des Maisons de Claire et Jeanne ?

Tout à fait. J'ai été particulièrement marqué par cette visite à Madagascar et j'ai décidé de m'investir personnellement dans cette cause et en partenariat avec Asmae. Une première Maison de Claire et Jeanne (prénoms de ma femme et de ma mère décédées) a été inaugurée en juin 2015. Quatre autres maisons ont vu le jour depuis à Madagascar et plusieurs sont en projet avec une capacité d'accueil de 500 enfants.

Comment fonctionne une maison de Claire et Jeanne ?

Chaque maison accueille 25 enfants pour une durée de deux ans, nous les aidons à se reconstruire physiquement, psychologiquement afin de leur rendre leur dignité. Nous les formons à cinq métiers bien rémunérés à Madagascar. Le dernier métier enseigné est l'informatique.

Vous avez transmis à vos enfants votre amour de l'art, en est-il de même pour votre engagement philanthropique ?

Mes enfants et petits-fils se sont engagés à continuer de soutenir Asmae et les Maisons de Claire et Jeanne. Ma fille a d'ailleurs participé avec son fils de 24 ans à une fête de la Chrysalide à Bobigny gérée par les équipes d'Asmae. Cette rencontre avec des mères en situation difficile et leurs enfants les a beaucoup touchés.

Repères biographiques

Hervé Odermatt est né le 21 mars 1926 (95 ans) à Mulhouse. Né de père inconnu, puis placé pendant son enfance, il a créé et dirigé plusieurs galeries d'art mondialement connues, à Montmartre tout d'abord puis rue du Faubourg-Saint-Honoré. Il est considéré comme l'un des plus grands marchands d'art français. Il vient de publier sa biographie aux éditions MAME « Le Chinois. Itinéraire d'un enfant placé jusqu'au cœur du Gotha mondial ».

En savoir plus :
www.asmae.fr