#HORIZONMARCHÉS

Endettement : comment en sortir ?

Les États se sont-ils déjà autant endettés que durant cette crise sanitaire ?
Qu'ont-ils fait pour en sortir ?

Retrouvez votre rendez-vous financier avec Nadja de Benedit, directrice de la gestion collective taux chez Dubly Transatlantique Gestion.

Transcription de la vidéo

Endettement : Comment en sortir ?

Les marchés obligataires sont aujourd'hui assez déconcertants et comme la période actuelle est totalement inhabituelle avec une accélération forte des changements (habitudes, digitalisation, démographie etc...), il est difficile d'avoir des repères et / ou de se référer à la théorie apprise pour essayer de prévoir l'évolution des courbes de taux. Il n'empêche qu'il peut-être intellectuellement enrichissant de voir si les États se sont déjà autant endettés que lors de la dernière crise et qu'ont-ils fait pour en sortir ?

Comment les États vont-ils gérer leur endettement colossal ?

Nous avons tous en tête des montants de dettes qui paraissent monstrueux, mais il faut savoir que les États-Unis notamment ont déjà été plus endettés : en effet au moment de la seconde guerre mondiale la dette des États-Unis atteignait près de 120 % du PIB, elle est aujourd'hui autour des 100 % du PIB. Et nous notons que l'endettement a connu après ce pic une décélération marquée ce qui lui a permis de revenir à son niveau de 1940 autour de 40 % du PIB et cela dès le milieu des années 1960.

Grâce aux graphiques suivants reprenant l'inflation, la croissance du Produit intérieur Brut et de l'évolution des taux d'intérêt.

Nous notons que le rythme moyen de la croissante au moment de l'explosion de l'endettement est de plus de 5 % pendant près de 10 ans puis d'un peu moins sur 10 années supplémentaires. Donc un rythme de croissance soutenue dès le début de la guerre et qui va perdurer.

Dès l'élection de Roosevelt en 1932, la production industrielle se reprend et avec elle la croissance et la baisse du chômage. Les dépenses de l'État ont compensé et ont plus que compensé la baisse de la consommation des ménages et des investissements privés pendant cette période.

Cette croissance s'est accompagnée d'une inflation forte au-delà des 5 % avec des pics au moment de la guerre et de la fin du contrôle des prix en 1946.

Dans le même temps le taux directeur effectif de la FED n'a pas bougé et est resté à 1 % sur toute la période qui nous intéresse. Les taux 10 ans étaient autour de 2 %.

Ainsi en période de très fort endettement, avec une croissance et une inflation fortes, la FED n'a pas touché à son taux directeur et les taux longs sont également restés contenus. Aujourd'hui nous avons un très fort endettement, une remontée de la croissance et de l'inflation.

Que va faire la FED ?

Comparaison n'est pas raison et toute une série de paramètres ont changé par rapport à la période illustrée, que ce soit la structure des économies, la pyramide des âges etc...

Les recettes de l'époque qui ont réussi à juguler l'endettement peuvent-elles servir aujourd'hui ?

La question reste ouverte...

À très bientôt pour un nouveau point #HorizonMarchés.