Le futur de chacun des États sera fonction de sa capacité interne à innover et à créer.
Quelle part de la recherche est financée dans les entreprises ?
Quelles sont les secteurs et les entreprises qui investissent le plus en R&D ?

Souveraineté et indépendance des États

L'année 2018, début de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, marque la fin de la mondialisation tous azimut qui avait prévalu depuis la chute du mur de Berlin en 1989. Cette mondialisation avait permis aux entreprises d'accéder à de nouveaux relais de croissance et de délocaliser leur production vers de la main d'œuvre à moindre coût.

La pandémie du Covid ainsi que l'invasion de l'Ukraine par la Russie sont de nouvelles entraves au modèle de plus grande dépendance des nations entre elles.

Ces deux évènements entraînent un retour en force des concepts de souveraineté et d'indépendance des États et reposent la question de ce qui fait la puissance d'un État.

Nous entrons dans une ère plus protectionniste avec pour les États, l'impératif d'assurer les moteurs de leur développement. Le futur de chacun des États sera fonction de sa capacité interne à innover et à créer.

Outre, la puissance militaire, l'assise territoriale, la population, la géographie et les ressources naturelles, qui constituent des déterminants classiques de la puissance, on trouve aussi des notions comme la capacité d'innover, la maîtrise de l'information et des réseaux, l'éducation et la culture.

Une R&D plus financée par les entreprises ?

Les premiers investisseurs en Recherche & Développement (R&D) sont les entreprises, qui assurent dans les pays de l'OCDE plus de 60% de l'effort de recherche. Les entreprises taiwanaises assurent plus de 80% des dépenses de R&D, 63% pour les entreprises américaines et 58% pour les européennes.

Part de la DIRD financée par les entreprises, les administrations et l'étranger en 2018 (en %)

ÉVOLUTION DU TOTAL DE BILAN DE LA FED
Source : OCDE

Les géants US de la Tech, champions des dépenses en R&D

Et à ce jeu, ce sont les géants américains de la technologie qui tiennent depuis des années le haut du pavé et de très loin. C'est en 2017, que Volkswagen a cédé sa place de leader, devancé par Amazon, Alphabet, Intel et Samsung. Et depuis, le mouvement et les montants n'ont fait que croître : Amazon qui investissait en 2017 16,1 milliards de dollars est passé en 2020 à plus de 42 milliards.

Les champions du monde des dépenses en R&D

Entreprises avec les dépenses en R&D les plus élévées durant l'exercice fiscal 2020, en milliards de dollars

ÉVOLUTION DU TOTAL DE BILAN DE LA FED
Source : BCG

Et il n'y pas que dans le secteur de la technologie que les américains trustent les premières places, puisque même dans le secteur automobile, Tesla qui ne fait aucune dépense publicitaire, investit 2600 euros en R&D par voiture vendue en 2020 soit presque trois fois le montant consacré par Toyota.

Évolution du classement des entreprises les plus innovantes du monde depuis 2005*

Evolution du classement des entreprises les plus innovantes du monde depuis 2005

Investir dans la recherche, la formation et l'éducation

Cette force de frappe fabuleuse que représente l'investissement des géants américains - et cela quel que soit le secteur observé - dans l'innovation et la recherche, se trouve confortée par un dispositif et un financement très efficients de la recherche fondamentale. Aujourd'hui, les États-Unis sont le seul pays à consacrer plus de 3,5% de leur produit intérieur brut à la R&D quand l'Europe atteint péniblement les 2,2%.

Les champions de demain seront à coup sûr, les acteurs qui auront entre autres, su investir de manière efficiente dans la recherche, la formation et l'éducation. À nous gérants d'être attentifs à cette donnée et de l'intégrer pleinement dans notre analyse des entreprises que nous choisirons d'intégrer dans vos portefeuilles.

Achevé de rédiger le 02/05/2022 par Nadja de Benedit, responsable de la gestion obligataire au sein de Dubly Transatlantique Gestion.