Internet et les smartphones ont créé un écosystème digital où l'innovation est constante. Ces technologies ont permis l'essor des réseaux sociaux, du cloud ou encore du streaming audio et vidéo. De nouvelles révolutions numériques sont déjà là avec l'intelligence artificielle, la robotique ou encore l'ordinateur quantique.

En moins d'une décennie, la démocratisation d'Internet et de ses usages a profondément bouleversé la vie d'une majeure partie de la population mondiale. Jamais une technologie ne s'était répandue et imposée en si peu de temps. Internet est aujourd'hui utilisé dans tous les domaines, aussi bien de la sphère privée, publique que professionnelle.

Ce que nous pouvons aujourd'hui appeler révolution digitale ou révolution numérique vient modifier profondément les rapports sociaux, les relations entre les marques et leurs clients, les modèles économiques des sociétés ainsi que disrupter des pans entiers de l'économie.

Bienvenue dans l'ère digitale.

Il y a 60 ans, les premiers balbutiements d'Internet...

Revenons au commencement. Toute cette révolution a vu le jour au début des années 1960, à partir du développement d'un réseau de télécommunications militaires agiles et robustes, ARPAnet, créé par un brillant étudiant du M.I.T.

Ce réseau, permettant « simplement » de faire circuler des informations, servira de base technologique au réseau que l'on nomme aujourd'hui Internet (le nom Internet fait son apparition en 1983).

Le début des années 1960 sera également le point de départ de nombreuses innovations technologiques désormais familières à l'image notamment des ordinateurs puis des micro-ordinateurs, des premiers appareils mobiles (baladeurs, appareils photos numériques,...), de la téléphonie mobile pour enfin aboutir à nos indispensables smartphones !

...avant une formidable expansion à partir des années 2000

À partir des années 2000, on assiste à un boom de la pénétration du numérique au sein des foyers et des entreprises. La France, initiée au numérique grâce au Minitel dès les années 1980, fait figure de pionnière.

Elle adopte très rapidement Internet notamment grâce à des sociétés comme Iliad (Free) ou Orange, ces dernières ayant largement participé à la démocratisation du web dans l'hexagone.

Internet s'installe ainsi progressivement au sein des foyers et des entreprises. Le nombre d'utilisateurs dans le monde passe de quelques dizaines de millions en 1990 à plus de 4 milliards fin 2018 (soit 55% de la population mondiale couverte).

Une deuxième vague du développement numérique débute à partir de 2005 avec l'arrivée des smartphones et notamment l'emblématique Iphone d'Apple (2007). De manière rapide, le taux d'équipement en smartphones dans le monde passe de moins de 10% en 2007 à plus de 73% en 2018, soit les 3/4 de la population mondiale ! Le taux d'adoption est sans précédent. En Afrique, l'accès à la téléphonie mobile est possible pour plus de 90% de la population, le taux de pénétration des smartphones atteint lui 55%. À titre de comparaison, l'eau potable est accessible pour moins de 60% des habitants du continent africain.

Dans quelles mesures ces technologies bouleversent le monde ?

Elles changent tout. En effet, ces évolutions technologiques ont considérablement modifié le monde dans lequel nous vivons. Internet et les smartphones sont à la base de véritables grappes d'innovations ayant permis de faire émerger une nouvelle façon de consommer ainsi qu'à de nouvelles entreprises d'apparaître et de se développer.

De ces technologies découlent entre autres

  1. les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Wechat ;
  2. le cloud1 avec Amazon Web Services, Microsoft ou Alphabet ;
  3. le streaming audio et vidéo avec Spotify ou Netflix et
  4. de nouveaux services avec Uber, Lift,...

L'innovation dans ce nouveau monde est constante. Prenons l'exemple d'Amazon, Jeff Bezos avait-il prévu, en 1994, que sa librairie en ligne allait devenir l'une des plus importantes sociétés au monde, leader à la fois dans le domaine de la distribution et dans le cloud ?
Non, certainement pas ! Mais les évolutions constantes d'Internet et de ses usages ont ouvert des champs de création tellement larges que les sociétés n'ont aucun mal à innover.

C'est ainsi que depuis plus de 10 ans nous assistons au développement d'une nouvelle économie, portée par de nouveaux business models (SaaS2, abonnement, achats intégrés3...), de nouveaux entrepreneurs (bloggeurs, influenceurs...) et par la création d'écosystèmes globaux (cloud par exemple). Cette nouvelle économie ne s'arrête pas au secteur technologique mais touche tous les secteurs : de la santé à la distribution en passant par les médias et l'énergie.

De plus, ces évolutions permettent aujourd'hui d'imaginer une nouvelle finance où les banques voient arriver de plus en plus de concurrents non bancaires venir chasser sur leurs plates-bandes. Le Bitcoin ou le très actuel Libra de Facebook tentent aujourd'hui de prouver leur valeur ajoutée et leur capacité à être des alternatives crédibles et sérieuses aux monnaies traditionnelles.

Néanmoins, toutes ces (r)évolutions font apparaître de nouveaux problèmes et posent de réelles questions. En effet, la prédominance de certains acteurs amène à quelques interrogations quant à leur taille, leur influence et leur poids dans l'économie. Certaines de ces sociétés ont aujourd'hui davantage de pouvoir que certains États et peuvent toucher plusieurs milliards de personnes en quelques instants.

Sans conteste, l'écosystème digital dans lequel nous vivons aujourd'hui n'aurait pas été possible sans Internet et les smartphones. Les bases des nouvelles révolutions numériques sont en train d'être posées, elles s'appellent intelligence artificielle, robotique et ordinateur quantique... Quand bien même ces concepts restent encore lointains, il est fort à parier qu'ils deviendront familiers d'ici une ou deux décennies.

1cloud : technologie consistant à utiliser des serveurs informatiques à distance à travers le réseau Internet. Les informations contenues dans ces serveurs peuvent être exploitées exclusivement par une seule entreprise (cloud privé) ou être accessibles à une pluralité d'utilisateurs (cloud public).

2Software as a Service : modèle d'exploitation commerciale des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l'utilisateur.

3Achats intégrés : modèle économique dans lequel un logiciel ou un service est accessible gratuitement mais de manière limitée. Pour déverrouiller certaines fonctionnalités, il est alors nécessaire de payer.