Club IN

Le Club IN à Lyon : la transmission, une affaire de gouvernance ?

Ce 9 avril, nous avons évoqué le thème de la transmission d'entreprise avec 4 dirigeants aux parcours différents.

Le club disruptif pour dirigeants d'ETI et de PME de croissance.

Fort de ses cinq partenaires complémentaires, le Club IN crée un espace d'échanges confidentiels entre pairs. Il met à l'honneur des sujets chers aux dirigeants : innovation, internationalisation ou encore gouvernance.

Pour rejoindre notre réseau et participer à notre prochain événement :
contact@clubin.in

Transcription de la vidéo

Nadia Nardonnet

Vous l'avez vu aujourd'hui ce qui était formidable c'est ces échanges d'expériences. Ce qui est important à un certain niveau pour les dirigeants, c'est de pouvoir échanger des expériences et des cas pratiques, vécus par les entrepreneurs, par les dirigeants, sans tabou.

Yves Poivey

Comprendre leurs motivations, comprendre leurs expériences. C'est toute la richesse que l'on peut tirer des autres. Avec la chance de pouvoir poser toutes nos questions. Ce qui permet de répondre à des questions que l'on se pose nous-même.

Jean-Patrick Mousset

On vient chercher du vécu, de l'expérience de ses pairs dans un espace où la parole est donnée à chacun.

Bernard Charbotel

Quand on vient à une soirée comme ça, on était 4 ou 5 intervenants, et bien on se rend compte que tous sont des cas complétement différents, des âges différents, des aventures différentes. Donc c'est très enrichissant pour soi. Mais je pense que l'expérience que l'on apporte peut intéresser d'autres personnes et donner ce courage d'entreprendre.

Emmanuel Kaeppelin

Je pense que la force de Club IN c'est de déférer ces entreprises et d'offrir cet échange qui manque souvent à nos clients, chefs d'entreprise qui sont souvent confrontés à cette solitude. Il sait bien manager ses équipes mais a du mal à ouvrir son horizon.

Grégory et Régis Fouque

Ça peut aussi créer un autre sentiment, on vient d'échanger avec un de nos confrères qui est dans la même problématique que notre père ne l'était il y a quelques années et je crois qu'il a pris pour lui un certain nombre de nos propos vécus. L'idée c'est de parler de soi et chacun l'interprète et l'ingère comme il se doit. Et il me disait, « il y a des choses que je n'avais pas perçues comme cela, mais il faut peut-être une introspection sur ma manière de voir les choses. ».