Nous traversons actuellement une crise sans précédent. Celle-ci soulève un certain nombre d'interrogations.
Assurance-vie, marchés financiers, actionnariat managers, etc., la Banque Transatlantique dresse une liste des points de vigilance qui vous permettront de suivre l'évolution de votre patrimoine et de préparer au mieux l'après-crise.

Banque au quotidien : vigilance et anticipation !

Vos opérations courantes

En période d'incertitudes, les banques assistent généralement à une recrudescence des fraudes (faux chèques, faux ordres, usurpations d'identité, changements frauduleux de bénéficiaires, factures illicites, sociétés fantômes bénéficiaires de flux).

Prudence : au moindre doute, veillez à en informer votre établissement bancaire. En parallèle, votre banquier pourra vous contacter afin d'authentifier vos opérations.

Redoublez également de vigilance si vous recevez un appel, un e-mail ou un SMS vous demandant vos codes d'accès ou vos informations personnelles. Il s'agit d'un appel frauduleux. Si vous avez répondu à ce type de sollicitation, contactez l'assistance proposée sur votre espace Filbanque ou votre conseiller dans les meilleurs délais afin de les alerter et de bloquer votre accès à la banque à distance si nécessaire.

Nous vous recommandons d'utiliser au maximum les outils digitaux à votre disposition : espace client Filbanque, application mobile pour tablette et téléphone. Ils vous permettent de suivre et gérer vos comptes très facilement et de communiquer avec votre interlocuteur habituel de manière sécurisée. Vous pouvez notamment transmettre vos instructions via la messagerie de votre espace client ou de votre application mobile. Vérifiez également que vous avez activé les solutions d'authentification forte, telles que la confirmation mobile.

Vos moyens de paiement

Vérifiez la date de validité de votre carte bancaire et la disponibilité de votre chéquier pour anticiper la réception de vos nouveaux moyens de paiement. Vous pouvez en faire la demande directement auprès de votre conseiller ou sur votre espace en ligne, si vous n'avez pas opté pour l'envoi automatique. Il conviendra de préciser l'adresse de livraison exacte.

À noter que, selon votre pays de résidence, les délais de courrier peuvent être rallongés ou les livraisons suspendues temporairement.

Coffre-fort personnel

Seules les personnes titulaires ou mandataires d'un coffre-fort dans notre établissement ont la possibilité d'accéder à leur coffre sur rendez-vous uniquement, dans le respect de la procédure en vigueur. Il conviendra de prendre contact avec votre conseiller, qui vous expliquera la marche à suivre.

Actifs financiers : prenez le temps d'étudier la pertinence de vos investissements

Marchés financiers

Un rendez-vous téléphonique avec le gérant de portefeuille et votre conseiller vous permettra de faire le point sur l'évolution de votre portefeuille dans un premier temps.

Si vous assumez la gestion de votre portefeuille, il est important de suivre très fréquemment l'évolution de votre portefeuille titres. Si vous souhaitez bénéficier de l'éclairage d'un gérant de portefeuille, vous avez la possibilité de mettre en place un mandat de gestion conseillée ou sous mandat. Si vous avez déjà mis en place une gestion déléguée et que vous n'êtes pas à l'aise avec la volatilité de votre portefeuille, n'hésitez pas à demander à votre banquier de modifier le profil de gestion pour réduire le risque.

Attention : de nombreuses sociétés ne verseront pas de dividende cette année et cela peut avoir des conséquences sur les rendements de votre patrimoine ainsi que sur votre trésorerie.

Dans un contexte de marché incertain, il est essentiel de revoir la pertinence de vos placements (risques et performances) vis-à-vis de vos attentes et de vos projets. Des supports, tels les produits structurés, peuvent être envisagés comme une alternative.

Si vous avez donné votre portefeuille en garantie d'un emprunt et que sa valeur a baissé fortement, il est possible qu'il vous soit demandé d'apporter des garanties complémentaires.

Assurance-vie

Avant de prendre une décision concernant le capital que vous avez placé (retrait notamment), il conviendra de faire le point avec votre conseiller et d'anticiper les éventuels délais de retrait que la période peut engendrer.

La part en unités de compte de votre épargne est investie sur les marchés financiers. Elle est donc sujette à volatilité en fonction de leur évolution. N'hésitez pas à étudier avec votre conseiller des arbitrages ou à lui confier la responsabilité de gestion dans le cadre d'un mandat de gestion conseillée ou déléguée, selon ce qui sera possible.

À noter que les délais de réalisation des opérations d'arbitrage ou de retrait peuvent être allongés en période de crise.

Actionnariat managers

Vous êtes détenteur de titres issus de plans d'actions ou de stock-options. En période de forte baisse des marchés financiers, il peut être opportun de réaliser un « vendu-acheté », afin de réaliser une forte moins-value de cession qui pourra entièrement s'imputer à la plus-value d'acquisition, et dans le cadre de certaines opérations de stock-options, l'effacer complètement. Pour rappel, la fiscalité de ces plans est à deux étages : une plus-value d'acquisition déterminée au moment de l'acquisition des titres (ou l'exercice des options) et une plus ou moins-value de cession qui correspond au gain ou à la perte entre l'acquisition et la cession des titres et qui, par nature, varie en fonction du cours de l'action jusqu'à leur cession effective.

Cette stratégie ne vaut que si l'on a la conviction que le cours de l'action remontera une fois la crise passée. Cette opération est d'autant plus intéressante que la fiscalité s'appliquant à la plus-value d'acquisition est dans la plupart des cas supérieure à celle des plus-values de cession.

Vous êtes non-résident et vous devez acquérir des actions gratuites, qui, hors de France, sont la plupart du temps imposées au moment de leur acquisition effective. Nous vous recommandons de financer cet impôt via l'utilisation de votre trésorerie et de vos prêts personnels plutôt que de céder une partie des titres acquis (pratique répandue et connue sous l'appellation « sell to cover »).

Vous avez obtenu une avance pour financer l'acquisition de titres. Quel que soit votre statut fiscal, il est important d'anticiper le paiement des intérêts en cas de non versement de dividende.

Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI)

Si vous détenez des SCPI de rendement, il est indispensable de garder à l'esprit les caractéristiques fondamentales des SCPI afin d'évaluer l'impact d'une crise sur ce type de placement. Les SCPI sont des placements de long terme qui ont une volatilité bien moindre que celle des actions par exemple. Leur objectif premier est de servir un rendement régulier.

Dans le cas de la crise Covid-19, l'indicateur à suivre dans les prochains mois est le taux d'encaissement effectif des loyers par les SCPI. À terme, le prix des parts pourra aussi évoluer défavorablement, selon les éventuelles renégociations des baux. En conséquence, les effets éventuels du contexte actuel seront certainement visibles en fin d'année ou en 2021. À noter que les rendements pourraient néanmoins demeurer intéressants dans un environnement de taux bas.

Assurances : vérifiez les modalités de couverture

Contrat d'assurance santé

Vérifiez que votre couverture santé est suffisante.

Vous vivez à l'étranger et envisagez un retour temporaire en France, pensez à vérifier les modalités de votre contrat d'assurance, notamment la couverture rapatriement, en amont du départ. Dans le cas où vous bénéficiez d'un contrat d'assurance locale, il est important de regarder les modalités de couverture en France.

Il est important d'être enregistré sur le site d'Ameli. Cela simplifiera l'ensemble des démarches administratives pour la prise en charge d'éventuels actes médicaux et achats de produits pharmaceutiques.

Cartes bancaires

Toutes les cartes bancaires n'offrent pas le même niveau d'assistance et d'assurance en cas d'incident (annulation de vol par exemple). Il est important de prendre connaissance des garanties de prise en charge auxquelles vous avez droit (voir le site internet de l'émetteur de la carte) quand vous souscrivez le contrat.

À noter que le risque de crise sanitaire n'est pas couvert par les assurances des cartes bancaires. Par conséquent, le remboursement de billets d'avion ou de train payés avec votre carte sera à négocier avec le fournisseur de services concerné ou l'intermédiaire auquel vous avez eu recours.

Contrat d'habitation

Si vous souhaitez disposer de votre résidence locative ou secondaire, il conviendra d'en informer votre assureur afin de changer les modalités du contrat d'habitation et de bénéficier d'une responsabilité civile.

Retour en France : pensez aux implications fiscales et patrimoniales

Vous êtes non-résident et vous êtes contraint de revenir en France pour une durée indéterminée. Ce retour vous astreint à certaines démarches administratives et fiscales. C'est également l'occasion de réaliser un bilan patrimonial avec votre conseiller et d'entamer une réflexion sur les points suivants :

  • Impact sur votre fiscalité du fait de votre changement de statut fiscal ;
  • Conservation de vos comptes et biens immobiliers à l'étranger et déclarations fiscales associées ;
  • Audit de vos classes d'actifs en tant que non-résident, dont les titres issus de plans d'actionnariat ;
  • Acquisition de votre future résidence principale.

Répondre aux besoins de nos clients est notre priorité.
En cas de crise, nous mettons tout en œuvre pour maintenir notre qualité de service, où que vous soyez. Nous suivons avec vous l'évolution de la situation et ses possibles conséquences tant au niveau mondial que local et vous apportons conseils et solutions personnalisés grâce à un dispositif adapté et sécurisé.
Votre conseiller reste votre interlocuteur privilégié et se tient à votre disposition pour vous accompagner au mieux.

Achevé de rédiger le 25/05/2020