Un contribuable redevable de l'exit tax peut bénéficier d'un sursis de paiement des impositions établies.
Pour les départs à compter du 22 novembre 2019, le délai de dépôt de la demande de sursis est modifié.

Le sursis de l'exit tax est obtenu de façon automatique ou, depuis le 1er janvier 2019, sur demande, en cas de transfert du domicile fiscal dans un État ou territoire non coopératif (ETNC) ou dans un État ou territoire hors UE n'ayant pas conclu avec la France des conventions d'assistance à la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales et d'assistance au recouvrement.

Pour les transferts réalisés à partir du 22 novembre 2019, la demande doit être déposée au plus tard 90 jours avant ce transfert et non plus dans les 30 jours précédant celui-ci.